Article sponsorisé

Avec le programme de refonte de la gouvernance du sport français, le Gouvernement pose les fondations d’un partenariat entre l’Etat, les quatre niveaux de collectivités, le mouvement sportif et le monde marchand.Un profond bouleversement se prépare au niveau de l’organisation du sport.

Laura Flessel, la ministre des sports a promis de débloquer 5 millions d’euros pour les clubs  : “J’ai donc décidé d’attribuer, immédiatement, à titre exceptionnel, une enveloppe de 5 millions d’euros pour aider les clubs en difficulté. Je confierai leur gestion aux directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, qui cibleront les clubs qui en ont le plus besoin.”

Et de leur côté les collectivités et villes ont tout intérêt à se saisir du sport pour communiquer et développer les pratiques sportives et leur médiatisation.

Voici quelques idées qui pourraient inspirer les villes pour promouvoir le sport amateur grâce à quelques actions de communication créatives.


Lancer un # sur les réseaux sociaux

Si une ville souhaite mettre en avant les associations sportives et clubs de son territoire, pourquoi ne pas s’appuyer sur sa communauté locale. En effet, les associations sportives ont plusieurs objectifs :

  • trouver de nouveaux licenciés et adhérents
  • trouver des partenaires et sponsors
  • trouver un relai auprès des médias

Or une ville présente sur les réseaux sociaux disposera déjà d’une communauté locale. En partageant du contenu pour promouvoir un sport ou un club, la ville pourra permettre à l’association de toucher les bonnes personnes situées dans sa région.

Par exemple : Si la ville de Bordeaux voulait promouvoir les différentes associations de la ville, elle pourrait lancer un hashtag comme #BordeauxVilledeSport et partager régulièrement sur Twitter ou sur Facebook des initiatives intéressantes de ses clubs ou associations sportives bordelaises. De même les clubs de Bordeaux pourraient se saisir de ce hashtag pour partager leurs contenus et toucher un maximum de monde puisque le hashtag sera médiatisé.


Utiliser la solution Score n’co pour partager les résultats des associations sportives de votre collectivité

Un des freins qui revient souvent pour partager les actualités et résultats d’un club sur un site est tout simplement le manque de temps. Or la startup Score n’co a trouvé une solution pour permettre aux collectivités d’afficher en temps réel les scores, résultats et classements des clubs de sport amateurs.

Cette startup a lancé la solution City Score qui permet d’automatiser l’affichage des dernières infos sportives sur le site de sa collectivité.

City Score s’installe facilement sur les sites Internet et les pages Facebook.
Vous pouvez également l’afficher sur l’application mobile de la ville s’il y en a une.

En affichant les clubs de votre collectivité sur vos supports digitaux vous :

  • Montrez votre engagement pour le sport au quotidien.
  • Fédérez les communautés et créez des liens entre les différents clubs et leurs équipes.
  • Fidélisez les licenciés, les bénévoles et les dirigeants qui se sentent soutenus et mis en avant.
  • Incitez les citoyens à se déplacer pour encourager les sportives et sportifs en compétition près de chez eux

 

Lancer un programme ambassadeurs

Pour communiquer et faire connaître un sport moins médiatisé que le football par exemple, il est intéressant de pouvoir s’appuyer sur des ambassadeurs, sur des champions. Des sportives et sportifs qui portent haut les valeurs de leur sport et peuvent jouer un rôle model auprès des plus jeunes.

Ainsi chaque année la Ville de Nice propose Les Victoires du Sport.

Chaque année ce sont des sportives et sportifs plus ou moins médiatisés qui sont récompensés suite à un vote du public.

Les collectivités pourraient s’inspirer de cette idée pour proposer chaque année un vote du public sur les réseaux sociaux (à la manière de cette initiative du District de football de Dordogne qui fait le buzz). Ce sont les citoyens qui proposeraient des sportives et sportifs exemplaires et le public voterait sur Facebook par exemple pour élire un champion et une championne par catégorie. Ces ambassadeurs désignés à l’année seraient ensuite sollicités pour promouvoir tout au long de l’année leur sport dans la collectivité.