Quand j’étais plus jeune et qu’à l’école on me demandait ce que je voulais faire plus tard, je répondais « footballeuse professionnelle ». On me répondait « ça n’existe pas ». Vingt ans plus tard je serais curieuse de connaître la réponse des professeurs des écoles! Quand l’attachée de presse des éditions Amphora m’a parlé du livre Je veux devenir footballeur professionnel , j’ai de suite été intéressée par le sujet. Alors je ne suis pas devenue footballeuse professionnelle mais j’ai fait de ma passion du football une réalité professionnelle. Cet ouvrage a été rédigé par des professionnels qui connaissent bien le milieu. Ils donnent de vrais conseils et s’appuient sur des cas concrets de footballeurs qui ont échoué ou réussi.

Tous les conseils qui suivent sont extraits du livre « Je veux devenir footballeur professionnel » dont les auteurs Laurent Mommeja et Matthieu Bideau connaissent parfaitement le milieu du football pro et livrent de nombreuses astuces pour intégrer le monde du football professionnel mais aussi des conseils pour être en phase avec la réalité et ne pas croire tout ce qu’il se dit sur le web ou dans les clubs par les éducateurs, agents…

 

Football professionnel : beaucoup de candidats, peu d’élus

Le fil conducteur de ce livre « soyez déterminés mais lucides »  illustre bien le parcours pour atteindre le monde du football professionnel que ce soit sur le terrain ou dans les métiers de l’ombre qui gravitent autour des clubs professionnels : beaucoup de postulants mais peu d’élus. La déception est parfois difficile à surmonter mais dans la vie rien n’est impossible, on peut faire de son rêve une réalité mais il faut s’accrocher.

Lors des interviews que j’ai réalisé en 2017 pour le blog j’ai eu l’occasion de discuter avec d’anciens sportifs et sportives de haut niveau ou footballeurs qui n’ont pas percé dans le milieu du football professionnel malgré un passage en centre de formation. Ils n’ont pas désespéré et ont décidé d’intégrer le monde du sport professionnel par un autre chemin : celui de l’entrepreneuriat ou celui du sport business par exemple.

A noter que ce livre parle peu des footballeuses. Je pense avant tout que c’est parce qu’en France le championnat de D1 féminine n’est pas professionnel. Officiellement en France, le statut de footballeuse professionnelle n’existe pas. Il existe seulement du semi-professionnalisme, la plupart des footballeuses évoluant en D1 ou D2 bénéficient depuis 2009 d’un contrat fédéral (comme c’est le cas pour les hommes en National, CFA ou Division d’Honneur).

 

Des conseils concrets pour les footballeurs, footballeuses, parents, éducateurs

Cet ouvrage a été rédigé par deux passionnés de football qui connaissent parfaitement la réalité des coulisses du sport de haut niveau.

Matthieu Bideau est passé par le centre de formation du FC Nantes et est devenu le responsable du recrutement du centre de formation des Canaris.

Laurent Mommeja est fondateur du site espoirsdufootball.com où il donne ses conseils avisés aux jeunes footballeurs en formation.

Les auteurs nous livrent ainsi 2 statistiques surprenantes qui cassent le mythe du « footballeur professionnel repéré dès son plus jeune âge »:

  • 32% des futurs footballeurs professionnels ne sont pas identifiés à 12 ans
  • 60% des futurs footballeurs professionnels n’entrent dans un club professionnel qu’après 15 ans

 

Les conseils pour réussir à accéder au football de haut niveau

Certains jeunes footballeurs sont liés à des clubs professionnels par des A.N.S (Accords de Non Sollicitation) dès 13 ans. Cette course aux génies est source de crises et mensonges. Le joueur a tout intérêt à rester dans son club amateur en attendant d’être prêt. Le passage du « football plaisir » au « football métier » peut être brutal soulignent les auteurs.

La majorité signe entre 14 et 16 ans en centre de formation.

A 17 ans l’écrémage est énorme est peu accèdent au contrat pro.

La filière atypique concerne les footballeurs passés entre les mailles des filets qui débarquent en Ligue 1 ou Ligue 2 une fois la vingtaine passée.

Concernant le choix du club amateur, les auteurs conseillent de ne pas le faire au détriment de la scolarité et de l’équilibre familial. Cela pourrait nuire aux performances sportives de l’enfant tout autant qu’à ses performances scolaires. Le recruteur fait également la remarque suivante : intégrer un « gros club » de la région peut parfois desservir. Il vaut parfois mieux être le « très bon » chez les « corrects » pour être repéré!

Le raisonnement est un peu similaire quand on arrive au choix du club professionnel mais il n’y a pas 1 vérité à suivre. Les auteurs prennent ainsi l’exemple de Kingsley Coman, formé au PSG, qui a refusé un contrat pro à 17 ans pour partir à la Juventus de Turin puis exploser avec le Bayern Munich.

Le rôle de la communication pour devenir footballeur professionnel

Cet ouvrage propose énormément de détails et conseils sur l’aspect sportif pour intégrer le monde du football professionnel et répond à de nombreuses questions :

  • Quelles sont les aptitudes techniques, athlétiques, psychologiques, méthodologiques à suivre pour réussir?
  • Quels sont les 10 critères à remplir pour être idéalement ciblé par une cellule de recrutement?
  • Quelles sont les attitudes à éviter avant un match, en compétition, en stage?
  • Comment rebondir après un échec ?
  • Faut-il avoir recours à un agent de joueur ?

Evidemment, la communication a sa place dans les étapes d’accès d’un footballeur au haut niveau. La plupart du temps on entend souvent parler des dérives des jeunes footballeurs sur les réseaux sociaux. Le media training n’est pas en place dans tous les clubs professionnels. Les jeunes joueurs doivent être vigilants car ils sont sur-exposés.

Si mettre son CV sportif en ligne ou publier les vidéos de ses exploits de matchs en ligne n’aura quasiment aucun impact sur un recrutement sportif, des propos non maîtrisés sur les réseaux sociaux peuvent nuire directement à une carrière.

Comme les recruteurs le soulignent : « personne n’a jamais été recruté sur Internet« . Cela vaut évidemment pour le football professionnel, on ne parle pas du football amateur ici. Il faut faire attention car il existe énormément d’arnaques et de faux recruteurs sur le web.