Semaine mouvementée pour les fans de football que celle qui s’est déroulée sous nos yeux. Débutée mardi par la terreur d’une attaque visant le bus de Dortmund, la soirée s’était terminée sur un sourire avec l’initiative #bedforawayfans venant des supporters allemands. Nous aurions voulu rester sur cette note positive, mais le reste de la semaine s’est vue entachée par deux matchs aux comportements honteux. En quelques jours, le football a montré ce qu’il avait de pire, mais aussi de plus beau à offrir. 

 

Retour sur la soirée de Ligue des Champions du mardi 11 avril

20h, la rumeur d’une explosion sur le bus des joueurs du Borussia Dortmund fait surface dans les travées du Signal Iguna Park et sur les réseaux sociaux. Très vite, le BVB communique : via les écrans lumineux du stade est garantie aux spectateurs présents leur sécurité à l’intérieur de l’enceinte. Sur le Twitter officiel, il est demandé de ne se fier qu’aux informations provenant du club. Cette position rassurante et informative entraine tout de suite un très fort recrutement de followers. Cette augmentation visible sur le graphique ci-dessous va bien au-delà de l’habituel effet « Match Day ». Ce mardi 11 avril, le compte Twitter du BVB attire car il est alors le media le plus légitime à diffuser les dernières informations au sujet de l’explosion.

Match de football et communication de crise sur les réseaux sociaux

Le compte Twitter du BVB a connu un fort succès au soir du 11 avril (Blinkfire Analytics)

 

20h30, la confirmation du report se fait officielle. Les supporters monégasques sur place, entonnent alors des « Dortmund, Dortmund  » en l’honneur de leur adversaire du soir, puis quittent le stade aux alentours de 21h15, pour la plupart, désabusés. A la sortie, de nombreux supporters allemands proposent spontanément des places dans leurs voitures, et un logement pour la nuit. A partir de 21h50, le hashtag #bedforawayfans est lancé sur Twitter.

 

 

Moins de 15 minutes plus tard, le BVB prend connaissance de l’initiative lancée par ses supporters et décide de relayer le hashtag, réalisant des centaines de milliers d’impressions. Le club monégasque partagera lui aussi l’élan de solidarité quelques minutes plus tard.

 

Finalement, c’est vers minuit que les premiers témoignages de rencontres commencent à être publiés. L’utilisateur @vespafoto, publie un selfie en compagnie de ses invités du soir, qui déclenche de nombreuses interactions d’internautes saluant la fraternité démontrée par les supporters des deux côtés.

 

Les enseignements

 

Bien que cet évènement s’avère probablement plus du domaine de la communication de crise que sportive, nous pouvons néanmoins en tirer quelques observations.

 

Le supporter adverse est un élément crucial de la fan experience …

 

Il peut être difficile de concevoir que le bonheur du supporter local puisse passer dans l’épanouissement de ses alter-ego. Néanmoins la détermination des supporters allemands à offrir aux monégasques toutes les possibilités d’assister au match reporté au lendemain prouve l’importance de la présence d’un parcage visiteur animé, et d’une interaction entre les deux communautés de supporters. Le dynamisme d’une rivalité saine et positive peut garantir à l’évènement sportif une saveur supplémentaire qui s’intégrera dans une valorisation de la fan expérience. Et comme on vous en parlait déjà dans cet article, un fan heureux et engagé est un fan qui achète, et qui génère toujours plus de fans autour de lui.

 

En cas de situation imprévue, utilisez vos medias sociaux pour limiter les zones d’ombres

Dans la soirée du 11 avril, l’AS Monaco a très vite annoncé sa réflexion quant aux modalités de remboursement pour les supporters ayant fait le déplacement. Ce tweet préventif accompagné du relais des initiatives #bedforawayfans  a permis d’aller aux devants d’un éventuel sentiment d’abandon qui aurait pu surgir et de maintenir un lien actif avec les supporters ayant choisi de rester sur place. Informés, et même si ces informations ne conviennent pas parfaitement à leurs attentes, ils en seront reconnaissants et pourront devenir plus fidèles.

 

 

 

#WelcomeBVBFans : Le début d’une grande histoire d’amitié?

 

 

Depuis la victoire de l’AS Monaco au match aller, c’est avec la même sympathie que le match retour se prépare. Du côté monégasque, le hashtag #WelcomeBVBFans a été lancé dans le but de proposer des logements, verres d’avant-match, ou de simples témoignages de reconnaissance. Visiblement, une amitié s’est nouée entre les supporters des deux clubs, qui on l’espère, favorisera la naissance de nouveaux projets digitaux. Et pourquoi ne pas imaginer un nouveau partenariat comme celui déjà noué par l’ASM avec le club brésilien de Cruzeiro ?

 

Cédric Mahot

Cédric Mahot

Etudiant en communication, je suis passionné de sport. Mon mémoire de fin d’études observe les pratiques digitales des clubs de Ligue 1 dans un objectif, lier mes deux passions afin de développer une expertise du secteur.