Pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre rôle dans la création du « Village carrière et emploi des sportifs de haut niveau, professionnels et semi-professionnels » ?

Je suis Paoline Ekambi, Présidente co fondatrice de Sportail Community  et ex capitaine de l’équipe de France de Basket. Sportail Community est partenaire conseil d’AXA. Notre rôle consiste à accompagner AXA dans le cadre de la promotion de sa marque employeur auprès des sportifs de haut niveau, Pro et semi-Pro avec un focus tout particulier sur les sportives. L’idée du « Village carrière et emploi des sportifs de haut niveau, professionnels et semi-professionnels » est née d’un constat et d’une réflexion commune. Nous avons ensuite associé la CCI du Val de Marne à cet événement qui aura lieu en ses locaux.

Pouvez-vous nous parler des thématiques des conférences ?

Il y aura 4 conférences  sur les thématiques suivantes :
« Sportail Community comment ça marche? » 
« Sport Compétences-VAE du sportif » un dispositif initié par Collectif Sports et la FDJ 
« Du sportif à l’entrepreneur, comment assurer le bon « relais »
« Du sportif de Haut-niveau au Chef d’entreprise »

Quels speakers pourra-t-on rencontrer sur l’événement ?

1) Véronique Barré, Directrice Générale Collectif Sports, Auteure du livre « Du sport, des médailles, et après… », ancienne volleyeuse en championnat de France élite.
2) Bertrand Cottini ; Agent Général AXA Prévoyance & Patrimoine ; ancien athlète de haut niveau, membre du CA à la VGA St-Maur
3) Benoît Campargue; Directeur Exécutif de Sport Management co-fondateur de Pass’Sport Pour l’Emploi, ancien Champion d’Europe et Directeur de l’équipe de France de Judo
4)  AXA, Sportail Community, Annie Ducellier élue de la CCI94  et Loïc PINTO (Sportif de haut niveau en création d’entreprise)  

Qui peut assister à ces conférences ? 

Les sportifs(ves) de haut niveau, Pro, Semi-Pro en fin de carrière sportive qui réfléchissent à rebondir vers un métier dans l’entreprise et/ou à créer la leur, ceux qui sont en recherche d’emploi et/ou en repositionnement de carrière professionnelle. Les institutionnels du monde du sport, les syndicats des sports professionnels, les associations d’anciens internationaux, les entreprises et la presse.

Selon-vous en quoi les réseaux sociaux doivent jouer un rôle majeur dans la carrière d’un sportif ou d’une sportive de haut niveau ?

Justement nous avons prévu dans nos ateliers conseils, un qui sera consacré à la gestion des réseaux sociaux et leur rôle majeur dans la carrière d’un(e) sportif(ve). Donc je ne vous en dirai pas plus, il faut venir sur place pour découvrir la réponse (rires…)

Pour vous quels sont les critères d’une reconversion réussie pour un sportif ou une sportive de haut niveau ?

Déjà il est essentiel d’intégrer la transition professionnelle comme partie intégrante de sa carrière de sportif(ve) de haut niveau, professionnel-le et semi-professionnel-le, donc de l’anticiper et de bien la préparer en amont de sa fin de carrière sportive, de s’appuyer sur les conseils d’experts de qui accompagnent les sportifs(ves) à identifier les compétences managériales, entrepreneuriales, organisationnelles et transverses acquises pendant leur carrière sportive ( très recherchées dans le monde de l’entreprise) , afin d’aider le-la sportif(ve) à s’orienter dans un domaine professionnel qui lui conviendra le mieux. 

Avez-vous des exemples d’un sportif et d’une sportive qui ont bien réussi leur reconversion et qui pourraient être des exemples à suivre?

Ils-elles sont nombreux-ses ces anciens-nes sportifs-ves de haut niveau, Pro, semi-Pro qui ont une trajectoire professionnelle exemplaire comme :
Béatrice Barbusse; ex handballeuse en championnat de France Elite; sociologue du sport et actuelle secrétaire générale de la FFHB
Jacques Boussuge; ex Pro et international de rugby à XV et du VII; actuellement Head Of Sports Advisory at KPMG
Laura Flessel, championne d’escrime et ancienne Ministre des Sports
Samir Bengelloun, ex footballeur Pro formé au PSG et actuel HR Partners chez Vinci, pour ne citer qu’eux-elles, qui sont effectivement des exemples à suivre pour les plus jeunes générations de sportifs(ves)