Nous avons discuté avec Julien Galvez, co-fondateur de l’application WeFan. Il nous présente son application et évoque la place majeure du supporter dans le football de demain. La fan experience et la data sont autant d’éléments sur lesquels les clubs doivent miser pour développer leurs revenus. 

 

Peux-tu présenter ton rôle dans la startup?

Je suis co-fondateur de Wefan avec 2 autres amis, tous réunis autour de Bruce, le CEO, et animés d’une passion commune : le sport et le football en particulier.
Aujourd’hui, je travaille avec l’équipe à faire grandir WEFAN au quotidien. Aussi bien dans la vision et les orientations stratégiques à prendre, que la communication.

 

Quel constat a amené à la création de Wefan?

Wefan c’est avant tout, une histoire entre amis. Parti d’une simple frustration, comme beaucoup d’autres, de ne pas pouvoir s’exprimer et partager ses émotions devant la tv pendant un match de football.
C’est pour ces raisons que nous avons eu l’idée de créer la 1ère messagerie live pour les supporters.
Le constat, c’est que 95% des personnes qui suivent un match de foot, sont devant leur TV, contre 5 % au stade.

 

A quel besoin répond la startup?

L’utilisation du smartphone change la façon dont nous regardons les sports à la télévision.
Oubliez les textos sans fin et les tweets sans réponse, WEFAN est une nouvelle interprétation du second écran, une messagerie instantanée dédiée aux fans qui offre une expérience immersive et interactive basée sur ce que les gens dans les stades font vraiment: applaudir, siffler, stresser, crier, demander une faute, envoyer une acclamation, chambrer, déclencher une ola, lancer un fumigène.

 

Comment marche Wefan?

Véritable « stade virtuel » avec ses codes et rituels, WEFAN s’apparente à une messagerie « enrichie » qui permet aux fans de :
• S’exprimer et partager ses réactions live entre amis
• Evaluer la prestation de son équipe
• Faire partie de l’ambiance du stade virtuel
• Accéder à des statistiques de supporters en live.

 

Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

Le premier grand défi à relever a été le développement d’une technologie « live et instantanée » pour l’application. Il a fallu penser une architecture solide, fluide et fiable, capable de supporter la multiplicité des interactions sur une même période (parfois dans la même seconde).

 

Quel est le business model de Wefan?

Trouver le modèle économique de notre application fut dès le démarrage un point important dans notre réflexion. Nous avons cherché une solution complémentaire (et alternative au modèle classique) à la publicité et aux achats en ligne (in-app).
A l’heure où la data dans le sport devient un contenu indispensable pour les médias, l’idée de proposer des statistiques exclusives de supporters s’est imposée. Grâce à son algorithme unique, Wefan a crée en exclusivité les premières « datas de comportement de supporters », basées sur la prise de parole et les réactions des fans sur l’application, devant leur TV pendant le match. Ce qui nous permet de proposer et de fournir des flux « live et hors live » pour les médias, les clubs, les fédérations, les stades, etc…

 

De quelle manière communiquez-vous auprès de votre communauté ?

L’expérience utilisateur est le vecteur principal d’une viralisation réussie. C’est pour cela que nous avons longuement travaillé sur l’ergonomie et l’expérience utilisateur (UX) avec nos bêta-testeurs.

Les 3 facteurs clés :
• un SEO App store optimisé lors du lancement
• la promotion de notre application, via des actions marketing planifiées et récurrentes
• la fidélisation de notre audience.

Pour viraliser, nous sommes partis rencontrer les supporters influenceurs dans le foot pour fédérer des groupes de fans autour de notre idée. Plusieurs associations de Ligue 1 nous ont suivies dans cette démarche et se sentent valorisées à l’heure où les clubs éprouvent des difficultés à collaborer avec ces dernières.

 

Une anecdote à nous raconter?

Une anecdote toute personnelle : Il m’est arrivé très souvent de suivre un match à la TV, de trouver la prestation de mon équipe ou de joueurs plus ou moins bonne, d’éteindre ma télé à la fin du match, d’allumer ma radio et entendre l’opinion des journalistes complètement différente de ce que j’ai vu.
Et c’est pour cela que l’on a voulu créer Wefan : donner la parole aux supporters, qu’elle soit prise en compte et qu’elle ait autant de valeur, voir plus (par le nombre) que celle d’un journaliste.

 

Que penses-tu de la qualité de la fan experience dans les stades de football en France?

Je trouve que l’on a progressé et notamment depuis que les stades sont pour certains connectés, mais il y a encore beaucoup à faire, notamment pendant le live (vidéo, stats, interactions stade/ hors stade, etc.). Je pense qu’il serait intéressant de regarder ce qu’il se fait dans d’autres sports et d’autres pays en terme « d’Entertainment » comme aux USA, et aussi de tenir compte aussi de l’aspect culturel des choses : on ne « consomme » pas du « divertissement » sportif de la même manière partout dans le monde.

 

Que penses-tu de la place du supporter dans le football professionnel?

Elle est quasi inexistante pour moi et c’est très frustrant. A part la note du match très limitée, on n’a aucune prise de parole « visible » de supporters, aucunes statistiques précises et détaillées sur ce que pensent les fans pendant un match devant la TV : Quels sont leurs Top et Flop joueurs ? Qui était d’accord ou pas avec telle ou telle décision de l’arbitre ? Quels joueurs ont-ils le plus applaudi, sifflé ou voulu remplacer ?

 

Selon toi quelles sont les 3 tendances du digital et sport à suivre en 2017?

1. Développer le 2nd écran dans le sport, qui est le futur de la TV pour suivre un match de football.
2. Créer et fournir aux clubs, aux fédérations et aux organisateurs d’évènements (Coupe du monde, JO, etc.) une « fan expérience » innovante capable de faire du profit.
3. Trouver de nouveaux moyens de connexions funs et ludiques pour créer des interactions entre les fans au stade et ceux qui sont devant la TV.

 

Des futurs recrutements prévus?

Oui, nous sommes en pleine croissance et l’équipe de Wefan s’agrandit progressivement pour atteindre son ambition : Être la messagerie de tous les fans, créée par les fans et pour les fans !

 

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui se lance dans la création d’une startup?

Avant tout, de ne pas faire mieux que les autres, mais de faire « différemment » dans tout ce que tu feras dans ton projet, qu’il soit révolutionnaire ou pas. Et surtout d’y croire plus que tout : Tu n’as rien à perdre, que du temps, de l’énergie et de la passion à dépenser et à montrer. Le plus difficile c’est d’y aller et de faire… alors fonce !

 

Merci à Julien d’avoir répondu à nos questions. Nous souhaitons bonne route à WeFan, l’application qui donne une nouvelle valeur aux supporters de football. 

|

En résume, Wefan c’est...

Pour tous ceux qui n’ont pas la chance d’être au stade, Wefan permet à chaque fan de s’exprimer et supporter son équipe devant la TV avec ses amis comme au stade.

Fini les sms chronophages, les tweets sans écho ou les messageries fourre-tout… Véritable « stade virtuel embarqué », Wefan est la 1ère messagerie instantanée, dédiée et contextualisée pour les fans. Une messagerie enrichie des codes et des rituels du stade « fun, visuel et hyper ludique », qui permet à chaque fan de :

  • Prendre la parole pendant le match comme un supporter devant sa TV.
  • S’exprimer et partager ses réactions « en live » avec ses amis.
  • Evaluer la prestation des joueurs de son équipe (applaudir, siffler, remplacer).
  • Faire partie de l’atmosphère et de l’ambiance du stade.
  • Accéder à des statistiques live de satisfaction de tous les supporters.
  • Parier sur des cotes live, acheter son maillot et des places pendant le match.
  • Et demain (V2), être aussi Fan « hors live » : pronostics, sondage, concours, etc.